mercredi 27 février 2013

Le métal et les clichés



J’écoute du métal depuis 1988, date à laquelle j’ai découvert cette musique grâce à des potes métalleux : j’écoutais à l’époque Cure, et mes amis m’avaient dit, je me souviens : « Ouais c’est pas mal ton truc, mais ça manque de guitares !! ».
Ils m’ont alors fait écouter l’album qui restera pour moi le meilleur de tous les temps : « Master of Puppets » de Metallica. Et aussi « The Number of the Beast » d’Iron Maiden, du Ozzy Osbourne et du Venom. J’ai de suite plongé dans la marmite et n’en suis plus jamais ressortie.

Durant toutes ces années d’écoute, et de looks aussi (à mon époque on portait des jeans bien moulants – le slim c’est nous !! -  et des perfectos remplis de badges, patchs et autres dossards et le métal s’appelait « hard-rock »), j’ai pu entendre tout et n’importe quoi sur cette musique et ceux qui en sont friands.

Le métalleux n’est pas un marginal antisocial ou un voyou (pour l’anecdote d’ailleurs, un jour ma petite sœur et moi devions aller faire une course. J’enfile fièrement mon perf et elle me dit effrayée : « Tu sors comme ça ??? ». Elle n’a pas voulu m’accompagner et sur le chemin, une mamie a fait un détour incroyable pour ne pas avoir à me croiser. Elle a dû avoir peur que je lui pique son sac à mains… Réjouissant non ?. Surtout que ceux qui me connaissent bien savent que je suis tout sauf quelqu’un de violent).

Et les clichés sur le métal sont, et restent,  nombreux !

Le métal, c’est pas de la musique, c’est du bruit.

Pas de la musique ? C'est clair que les métalleux, quelque soit le genre ou sous genre, ne jouent pas avec de vrais instruments… ! Alors c’est sûr, les guitares peuvent être bruyantes, le son saturé,  le chant grunté ou hurlé, mais le métal ne se résume pas seulement à ça : c’est aussi des morceaux très mélodiques, avec des paroles recherchées, de belles voix claires. Et ça peut même être lyrique, voire symphonique.
Ne généralisons pas.


Seuls les ados en crise écoutent du métal.

J’ai 41 ans et j’écoute du métal depuis presque 25 ans maintenant.
Lorsque je vais à un concert, je peux souvent voir avec plaisir que plusieurs générations sont représentées. C’est clair qu’il y a beaucoup de jeunes qui écoutent du métal et que certains d’entre eux passeront à autre chose, mais il y en a également beaucoup qui lui resteront fidèles (et qui ont même une culture musicale, et une curiosité,  incroyables pour leur âge !). Et certains groupes cultes sont toujours là : Iron Maiden, AC.DC, Aerosmith, etc… Le métal n’est pas une effet de mode  ou de rébellion boutonneuse…


Le métalleux est sataniste.


Non le métalleux n’égorge pas de moutons à la gloire de Satan.
Il est clair que le métal attire un certain nombre de provocateurs mais souvent, il s’agit là de folklore (mis à part quelques groupes à tendance vraiment satanique – mais je ne connais pas assez le sujet pour en parler et ils ne sont qu’une petite minorité). Dans tous les styles musicaux on trouvera des individus qui veulent choquer, ça n’est pas nouveau.
Et le métal n’est pas anti-religieux contrairement à ce qui est souvent dit. On trouve même quelques groupes de métal chrétien.


Le métalleux est alcoolique.


C’est sûr qu’il aime boire de la bière (mais il n’y a pas que la bière dans la vie, il y a aussi le Jägermeister ;-)). Mais ça s’arrête là. Le métalleux a simplement le sens de la fête !  Il ne va pas non plus se souler tout le temps, notamment lors d'un concert, sous peine de ne pas en profiter.
Il y a bien sûr des exceptions, mais comme partout non ?


Le métalleux est macho.


Le métal a une image très masculine, c’est vrai. Mais on y trouve de plus en plus de femmes Alors certes le métal garde son image très virile, mais il n’est pas réservé qu’aux seuls mâles et les groupes féminins sont bien plus nombreux aujourd’hui qu’il y a quelques années. Ainsi que le public d’ailleurs !


Le métalleux est affreux, sale et méchant.


Il a les cheveux longs et gras, pue la transpiration et cherche toujours la bagarre. Contrairement à ce qui s’est dit suite à quelques tragiques faits divers, le métal  n’engendre pas d’actes violents ou criminels. La musique peut paraitre violente, certaines paroles le sont, mais ça n’est qu’un simple exutoire. Je n’ai jamais par exemple assisté à une bagarre lors d’un concert.

Même les célèbres pogos ne servent qu’à se défouler. Et  le métalleux est souvent quelqu’un de très gentil ; la solidarité tient d’ailleurs une grande place dans sa vie (cf. mon article intitulé : « Amitié solidairement métalleuse »). Quant à cette image si laide, qui va me dire que Nikki Sixx ou Jon Bon Jovi sont moches et puants ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. très bon article, et bourré de vérités encore une fois, j'adore et je suis fier d'être un Metalleux (même si j'ai les cheveux courts et que je ne bois pas) et que je sacrifie des vierges et viole des chèvres, euuuhhh l'inverse, ben quoi il faut bien jouer sur les clichés ^^.

    S.

    RépondreSupprimer
  2. Excellent article qui a le mérite de redonner à ce genre musicale une place qu'il mérite. Je suis de ta génération Bool de Gomme (un chouilla plus... vieille ^^) et je n'ai jamais cessé d'aimer depuis ma découverte d'AC/DC lorsque j'avais à peu près 14 ans. Mes goûts en matière de groupes ont évolués bien sûr mais ça reste toujours du métal !

    RépondreSupprimer
  3. Très bel article, un peu long à lire mais très intéressant bisous !
    Bon aprem !

    RépondreSupprimer
  4. Faut dire que y a certains qui cherchent un peu quand même ...
    Mais c'est vrai que les clichés ont la vie dure ! Et les médias n'arrangent pas les choses ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les médias n'arrangent pas les choses, ça c'est clair !!

      Supprimer
  5. Très bien écris. Malheureusement trop vrais ces clichés !
    J'ai 55 ans passé.... c'est grave docteur ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci JP !!

      PS : nan c'est pas grave du tout :-)

      Supprimer

Votre commentaire est en cours de modération.