dimanche 3 février 2013

"Django Unchained"

Sortie le 16 janvier 2013
Réalisé par Quantin Tarantino
Genre : western
Avec Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio etc..
Interdit aux moins de 12 ans


 «Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.
Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…
Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…».
Excellent film !!!
Du pur Tarentino.

Et pourtant, le western n’est pas du tout mon genre de prédilection, loin de là même : je n’aime pas ça.
Mais là… tout est réuni pour passer presque 3 h de pur bonheur ! Un casting excellent, une b.o. tarentinesque à souhait, un scénario qui tient la route, de l’hémoglobine (sinon ce ne serait pas un Tarentino) et des personnages terriblement excentriques …

Le film est tellement bien fait et intéressant que sa durée ne parait pas du tout longue et la fin arrive sans qu’on ai vu le temps passer !

Sur fonds d’esclavagisme et de racisme anti-noir, on voit se nouer une belle et solide amitié entre Django et celui qui l’a rendu libre, le Dr Schultz. Mention très spéciale d’ailleurs à Christoph Waltz qui est tout aussi extraordinaire dans ce rôle que dans celui qu’il avait dans « Inglourious Basterds» du même réalisateur. Un très grand acteur.

Différentes émotions m’on envahies durant la projection : du rire bien sûr (les dialogues et certaines scènes sont vraiment comiques, de la colère (pour tous ces blancs qui se croient supérieurs), de la tristesse (dire que des êtres humains ont été traités de cette façon… et le sont encore aujourd’hui dans certains endroits…)… bref vous l’aurez compris, j’ai adoré ce film et je le conseille vivement à tous ceux qui aiment l’univers de Quentin Tarentino.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire