mardi 6 janvier 2015

Végétarienne or not végétarienne ? That's my question...





Je suis très sensible à la cause animale : je suis bénévole à la SPA, je zappe systématiquement toute image d’animal maltraité (et quand j’ai le malheur d’en voir, je mets des jours à m’en remettre…), je suis incapable de tuer ne serait-ce qu’un moustique… je culpabilise parfois parce que j’ai un chat domestique (je considère qu’un animal doit être en liberté), je ne fréquente pas les zoos et encore moins les cirques, je n’aime pas les courses de chevaux… je hais la corrida… mais tout ceci ne suffit pas (encore) pour que je devienne végétarienne.

Et c’est pourtant ce dont je rêve...

C’est pour moi une terrible contradiction qui me culpabilise de plus en plus… Car oui j’aime manger de la viande… mais aussi du poisson, des œufs, des crustacés… 



Je ne suis tout simplement pas encore prête. 

Mais je ne désespère pas.
J’ai plusieurs amis végétariens (régime alimentaire excluant toute chair animale) ou végétaliens (régime excluant toute chair animale mais aussi les produits dérivés des animaux comme la gélatine, et ce qu'ils produisent - œufs, lait, miel…-) et je m’intéresse de plus en plus à leur mode d’alimentation. J’observe, je m’informe, je les questionne sur leurs motivations, sur les causes qui les ont menés à changer de régime alimentaire.
Parfois c’est par goût, mais le plus souvent c’est pas conviction : ils ne supportent plus la maltraitance animale (que ce soit dans les élevages ou les abattoirs).
A cela, on peut également ajouter les nombreux scandales alimentaires de ces dernières  années mais aussi la pollution et le mauvais impact que la production de viande a sur notre planète…

Alors depuis quelques mois, comme je me soucie un peu de ma santé, j’essaie de manger plus sainement. Ce qui signifie plus de légumes... et moins de viande.
J’ai donc bien réduit ma consommation et je cuisine assez souvent, en semaine, des plats totalement végétariens. 

C’est pour moi un premier pas vers le végétarisme.

En écrivant cet article d’ailleurs, je me rends compte que quand je pense à cette façon de s’alimenter, je n’ai que la viande en tête et que j’oublie systématiquement le poisson ou les crustacés, qui sont tout aussi vivants qu’un bœuf ou un porc…

Le chemin va donc être difficile pour moi, je le sais… Aller au restaurant est pour moi un immense plaisir et évidemment, je choisis quasiment toujours de la viande…
Mais je suis patiente et plus le temps passe, plus la cause animale me tient à cœur… Mon mari aime de moins en moins manger de la viande (par goût plutôt que par conviction), et c’est ainsi plus facile d’en consommer beaucoup moins qu’avant.

Pour le moment, je parcours le Web à la recherche de toutes les recettes végétariennes que je peux trouver. Et contrairement à ce que l’on peut imaginer, ça n’est pas du tout monotone ou sans saveurs de ne plus manger de protéines animales : il y a des sites Internet qui regorgent de recettes plus appétissantes les unes que les autres. Appétissantes et saines car sans carences (il n’est toujours pas prouvé qu’un régime végétarien soit mauvais pour la santé).

Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai écrit cet article… Peut être pour me donner du courage, ou parce que j’ai l’impression que le végétarisme est un mode alimentaire qui s’étend de plus en plus… Comme si les gens prenaient enfin conscience que l'animal est un être vivant, et qu'il souffre...

Je ne suis pas encore prête, j'en suis très consciente, mais je sais qu’un jour j’y arriverai.

Je n’ai pas le courage de regarder certaines vidéos ou certains films qui montrent les horribles conditions d’élevage, de vie et d’abattage des animaux que l’on consomme… Mais je pense qu’un jour viendra où je prendrai ce courage à deux mains et je suis sûre qu’après avoir visionné toutes ces horreurs, je serai prête. Mais pour l’instant, j’en suis bien incapable…

 PS : je n’ai pas écrit cet article pour créer une polémique entre les végétariens/taliens et les carnivores. Vous pouvez bien sûr me donner votre point de vue en commentaire (et vos recettes/sites de recettes ;-) ), mais s’il vous plait, pas de morale ou de jugement,ni des uns ni des autres.
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. ♥ Bravo pour cette prise de conscience Taty !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle :-)
      C'est un (bon) début je pense.
      Vanessa

      Supprimer
  2. C'est aussi un grand dilemme pour moi . J'ai de plus en plus de mal avec le fait d'aimer les animaux et d'autre part , les manger :-(
    Et pourtant , j'adore la bonne cuisine de puis toujours , et j'aime rêgaler ma famille et les invités....mais voilà, je préfère , pour moi , les légumes, les pâtes ....
    Pour l'instant, je mange encore volontiers du poisson et de la volaille , malgrê tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'à force, un jour on sera prêtes à passer de l'autre côté ;-)
      Gros bisous Janina !
      Vanessa

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Pas du tout non, il suffit de manger les bons aliments :-)

      Supprimer
  4. une belle prise de conscience ! cependant ne plus manger de viande n'empêchera pas la maltraitance animale ni les élevages malsains-
    je préfère lutter contre ces fléaux-
    bonne journée- bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr Marianne, mais j'aurai ma conscience pour moi.
      Et en parallèle, je signe toutes les pétitions que je peux contre la maltraitance animale (et je commence à m’intéresser de près à tous les produits - maquillage, de toilette etc... - qui ne sont pas testés sur de pauvres bêtes...
      Bisous !

      Supprimer
  5. Une belle prise de conscience, que je respecte.

    Moi, je suis pour la maltraitance des animaux, sous quelque forme que ce soit.
    J'ai des animaux et je peux te dire, ils sont tous heureux.
    Lorsqu'on prend des animaux, ce n'est pas pour les rendre malheureux, sinon, on n'en prend pas.

    Je voulais te souhaiter une très bonne et heureuse année.
    De la joie, du bonheur et une bonne santé.

    Bisous et douce soirée.Aimée

    RépondreSupprimer