mercredi 21 janvier 2015

Et si vieillir m’était conté ?*


J’ai 43 ans. Et aucun problème à avouer mon âge.
Parce qu’en fait,  je ne réalise toujours pas que je suis entrée dans la quarantaine depuis quelques années. Dans ma tête, j’en ai 20 et en plus, on m’en donne généralement 30. Perfect !

Certain(es) s’imaginent qu’à 40 ans, on est déjà vieux (certains jeunes aujourd’hui considèrent même qu’à 30 ans la vie est terminée…).

Que nenni !

Je me porte à merveille et je suis très épanouie !
J’ai un boulot (mon 1er en plus - qui me plait et qui est plutôt cool), un mari, un chat et une maison. Mais je sors un peu du « moule » car je n’ai pas d’enfant, je ne suis pas ambitieuse et je n’ai qu’une envie : m’amuser et vivre mes passions à fonds : les concerts, le dessin et mes amis, entre autres.
Parfois, j’ai l’impression d’être "E.T." quand j’écoute les conversations des femmes de mon âge dans le train en allant au boulot… : elles discutent enfants, projets professionnels, popote, achats futurs pour la maison etc… quand moi je savoure encore un week-end de folie passé avec mes amis (attention : ceci n’est pas une critique : chacun sa vie et sa conception du bonheur).
J’ai la chance de ne pas avoir (encore) de ride… et une grande partie de mes amis sont bien plus jeunes que moi (certains d’entre eux pourraient même être les enfants que je n’ai pas).

Ma vie est donc plutôt réussie, en tous les cas à mes yeux !
Alors bien sûr, je n’ai pas fondé de famille mais c’était bien mon choix (et je le vis très bien - voir mon article ici).
Certains pensent qu’il me manque quelque-chose, qu’une femme sans enfant n’est pas « complète). A part une petit case dans la tête, non il ne me manque rien ;-)

Evidemment, avoir 40 ans apporte son lot de désagréments…


Le temps file à la vitesse grand V et les années passent de plus en plus vite…  Il faut penser à faire des mammographies régulières (voir mon article ici), la pré-ménopause/ménopause n’est pas loin (ouf… pour le moment je suis tranquille de ce côté-là), les désirs de maternité sont rangés aux oubliettes (ce qui ne représente pas un problème pour moi) et il faut en général faire (encore plus) attention à sa ligne que d’ordinaire car les kilos s’installent plus rapidement et plus durablement… alors vive le sport et la nourriture saine (quoique tous mes efforts de la semaine sont réduits à néant le week-end : je suis une grande épicurienne : manger et boire… j’ai du mal à me contenir…).

Mais ne croyez pas que je sois totalement futile pour autant : je sais être sérieuse aussi (au boulot évidemment) et je m’attache  de plus en plus à défendre certaines valeurs qui me tiennent très à cœur comme la cause animale : je suis bénévole à la Spa depuis 6 mois (voir mon article ici) et je pense fortement à devenir végétarienne, bien que je sois loin encore d’être prête à sauter le pas… (voir mon article ici). 

Alors ? Mon âge n’est pas un souci

Et je continue sur ma lancée : fiesta, fiesta et… fiesta (et aussi des tattoos). Et peut être plus de voyages à l’étranger (ah… revoir ma belle Suède !).
Mon moteur : profiter à fonds, au jour le jour. Tant que je peux.
Et parce qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait.



Je vous laisse savourer ce sublime poème de Baudelaire, magnifiquement mis en chanson par Mylène Farmer.

L'horloge - Mylène Farmer (dvd "En concert")



*Mylène Farmer à qui j’ai emprunté le titre d’une autre très belle chanson pour mon propre titre.
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Il est formidable ton article Vanessa
    Et toi tu es unique, une fille géniale, loin d'être futile, d'après ce que j'en sais de toi (blog, fb )
    Aussi loin que je me souvienne, j' ai toujours eu du mal avec le temps qui file, qui file , qui file... :-(
    alors, c'est dire si ton article me parle !
    Même si j'ai largement dépassé ton age, je ne m'occupe absolument des dates et des années. Je vis avec ce qu'il y a dans ma tête, et ma tête , elle est jeune, et pour toujours :-)
    Etre vieux, n'est pas être jeune depuis longtemps ? :-) (ce n'est pas de moi, mais je trouve que c'est très juste)
    Ma tante aura 91 ans cette année, et elle a une telle joie de vivre et une volonté de profiter de chaque jour que le temps n'a pas beaucoup de prise sur elle : elle est venue d'Italie en train encore l'an dernier dailleurs)
    Ne change surtout pas Vanessa, restes comme tu es, une fille passionnée !
    belle journée à toi :-)
    Janina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Janina merci de tout mon coeur pour tes beaux compliments ! Ca me touche beaucoup.
      Et j'adore la citation (que je ne connaissais pas) dont tu parles !!

      Comme tu le dis l'âge c'est dans la tête, et tant que la santé et la forme suive, il faut en profiter :-)

      Gros bisous Janina.
      (tu es une femme formidable toi aussi ;-) )

      Supprimer
  2. tu as bien raison on peut se permettre de faire la fête de tps en, n tps , des écarts de nourriture, il faut s'occuper, ne pas penser à son âge car même plus âgée on peut tjs se croire jeune si on s'en donne la peine, le tout est d'avoir une donne santé et ne pas tj s'écouter quand cela ne va pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-) C'est ma devise : profiter de la vie et m'amuser :-)

      Supprimer
  3. bonjour-
    parfois l'âge se fait plus sentir avec la maladie- le moral en prend un coup-
    bonne continuation- je tape d'un doigt sortant de clinique- poignet g bloqué

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Marianne. Si la santé défaille...
      Bon courage pour votre poignet !!
      Amitiés,
      Vanessa

      Supprimer