mercredi 4 février 2015

SPA : bilan de 6 mois de promenades et de câlins




Cela fait maintenant un peu plus de 6 mois que j’ai intégré l’équipe de bénévoles de la SPA d’Haguenau. Je suis bénévole-promeneur : j’emmène les chiens en ballade tous les vendredis après-midi (et s’il arrive que je ne sois pas libre, j’y vais le samedi, car je ne peux en aucun cas manquer ce rendez-vous qui  est sacré pour moi).

Et le bilan est positif.
C’est un pur bonheur !

J’ai tout d’abord vaincu ma peur des chiens. Oui, vous avez bien lu ! Je m’étais fait mordre par un chien il y a de cela plus de 20 ans, pas bien méchamment mais ça avait suffit à déclencher une peur tenace envers tous les chiens, et particulièrement les grands. J’ai donc commencé par promener des petits coquins, puis des moyens et aujourd’hui je peux même promener de grands gabarits comme certains Bergers d’Anatolie. Ma peur s’est complètement envolée à leur contact, et cela très rapidement.

J’ai mis des années à prendre la décision de m’investir dans cette belle cause, parce que j’avais peur de ressentir cette souffrance, cette peine, cette solitude que je pensais être leur quotidien. Mais leur donner un peu de bonheur et de joie est finalement bien plus important que mes réticences, d’autant plus que toutes les bestioles sont admirablement bien traitées au refuge.

Toujours bien équipée pour mes sorties "toutous"

J’ai aussi gagné de l’amour, beaucoup d’amour !

Les chiens nous attendent tous les après-midi (ou presque) car ils savent qu’à 14 h c’est l’heure de la promenade. Et c’est un réel plaisir d’entrer dans les box, de les préparer pour la ballade et ensuite de partir dans la forêt avec eux.
Certains sont foufous et tirent tout du long, d’autres furètent sur le chemin à la recherche des odeurs de leur congénères. D’autres encore, comme ma chère Tara, s’arrêtent toutes les deux minutes pour faire un câlin. J’ai des souvenirs et des anecdotes plein la tête : Gretchen, qui m’accueille toujours en me serrant dans ses pattes et en posant sa tête sur mon épaule, Gino et son beau regard noisette, qui attend avec impatience sa friandise, Tara toujours, qui saute dans la neige pour la manger, ou Hadès, qui est si puissant qu’un jour je me suis retrouvée la tête coincée entre un mur et une porte (mais rien de grave rassurez-vous).

Je cours avec certains car ils en ont besoin, je fais de plus longues ballades avec les grands chiens, je joue aussi avec ceux qui en ont envie quand on rentre de promenade. Et si j’ai encore un peu de temps avant la fermeture du refuge, je vais faire des câlins aux chats.


Quand je suis avec « mes » chiens, je suis sereine.

Et heureuse. Très heureuse. Tout comme eux d’ailleurs. Et ce sont eux bien sûr les plus importants.  Qu’il fasse beau, qu’il neige ou qu’il pleuve, peu importe : ils ont besoin d’être sortis, alors je suis au rendez-vous et toujours de bonne humeur (mais je ne fais plus l’erreur de ne pas prendre mon K-way et mes bottes de pluie quand le temps est incertain depuis que je me suis retrouvée trempée des pieds à la tête !!). En rentrant à 17 h, je suis toujours fatiguée : 3 h de marche, mine de rien, c’est du sport !.

J’essaie aussi de m’investir autant que je peux dans la vie du refuge : j’ai participé à la fête des animaux à Noël (dont j’avais fait l’affiche qui a beaucoup plu), je vais participer aux futures réunions d’information et j’ai proposé au comité d’administration de m’occuper de la page Facebook. J’attends leur réponse avec impatience.

La fête de Noël, avec ma copine Mélanie

J’ai évidemment rencontré des personnes formidables, bénévoles comme moi, et c’est toujours un plaisir de les voir au refuge et de discuter un peu quand nous avons le temps. Nous sommes tous là pour la même chose : le bien-être des animaux.

Bien sûr, quand certains de mes protégés partent à l’adoption, je suis toujours triste car on s’y attache (très) vite. Mais je suis bien plus heureuse pour eux qu’ils aient trouvé une famille qui va les aimer et en prendre soin. C’est le but.
Certains me manquent beaucoup, comme Tex et Tacos, deux croisés Berger Allemand super sympas et inséparables qui ont été (quel bonheur !!) adoptés ensemble (et dont j’ai des nouvelles grâce à leur nouvelle « maîtresse"). Ou ma Tara, qui me faisait courir dans la forêt mais qui était tellement câline…

Le seul qui ne me manque pas, c’est Arthur. Mais c’est bien normal : je le vois très régulièrement chez ma Maman qui l’a adopté il y a 4 mois environ (une section sur ce blog lui est d’ailleurs consacrée ici).

Mon super copain Arthur

Mon mari ne veut toujours pas de chien, alors que mon envie d’en avoir un grandit de jour en jour… Mais comme nous ne rentrons ni l’un ni l’autre entre midi et deux, ce ne serait de toute façon pas raisonnable car un chien a besoin d’une présence et d’être sorti régulièrement plusieurs fois par jour.

J’ai heureusement mon gros patapouf de chat à chérir (d’ailleurs, les Maines Coon sont appelés les « chats-chiens »), et mes vendredis après-midi pour cajoler des tas de toutous qui ne demandent que ça !

Une partie des chiens que j'ai promenés depuis mon arrivée et qui ont été adoptés

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Quel beau billet! Félicitation pour ton bénévolat, heureusement que ces chiens ont des personnes comme toi qui s'occupent d'eux :)

    RépondreSupprimer
  2. tu es une personne admirable avec plein d'amour à donner... et je t'aime pour tout ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh... merci ma Marguerite adorée <3
      Je peux en dire autant de toi tu sais ? :-)

      Supprimer
  3. tu t'es investie dans une bonne cause et les chiens nous donnent beaucoup d'amour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui eux sont bien plus généreux que les stupides humains qui les ont abandonnés ou pires...

      Supprimer
  4. Superbe ton article, une contribution d'amour pour tous ces chiens Arthur en est le témoin et il te le rend bien à chacune de tes visites il te reconnait et vous faites une belle paire de fous fous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maman :-) Demain c'est vendredi et je suis déjà toute contente de savoir que je vais retrouver mes toutous :-)
      Et j'espère voir mon super copain Arthur bientôt !!!
      En attendant, gros câlins et bisous !
      Vanessa

      Supprimer
  5. Je viens de lire, ton petit reportage, sur ces chiens.

    L'investissement de chacun et chacune d'entre vous.

    Par cet article, ressort l'amour, la bonté, la tendresse et la passion que tu éprouves dans tes faits et gestes.
    Ton investissement est un pur bonheur, pour ces chiens et tu en récoltes tant de bienfaits.

    C'est un extraordinaire échanges.

    J'en parle en connaissance de cause, bien sur à moindre échelle, mais, avec des animaux, on n'est jamais déçu.

    Le p'tit Arthur, vit une vie heureuse auprès de ta maman etavec sa bouille joyeuse, on ne peut que l'aimer.

    Bonne soirée Vanessa et je m'inscris a ta new.
    Bisous et félicitation, tu ne peux savoir, tes lignes et ces chiens que tu nous montres, comment ça me rend heureuse....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce beau commentaire Aimée, il me touche beaucoup.
      Les chiens font partie maintenant de ma vie, et j'aurai bien du mal à arrêter si pour une raison ou l'autre je devais le faire...

      Bisous,
      Vanessa

      PS : et merci aussi pour l'abonnement :-)

      Supprimer