mercredi 25 mars 2015

Hardcore Superstar - 21.02.15, Le Divan Du Monde,Paris (+Double Crush Syndrome et Nitrodive)



J’adore Hardcore Superstar. Alors quand j’ai vu qu’ils venaient à Paris en février, je me suis dit que j’allais y aller !! Malheureusement aucun de mes amis (ni mon mari d’ailleurs le vilain !) ne voulait ou ne pouvait y aller… Je me suis donc résignée à louper cette super soirée, la mort dans l’âme…
Mais oh bonheur !! un stage organisé par mon boulot qui m’intéressait beaucoup a été mis en place… la même semaine que ce fameux  concert !! Un signe du destin c’est sûr !! Je me devais donc d’y aller, et tan pis si ce serait seule ! Plus tard, un ami m’a dit qu’il y allait aussi et j’ai également fait la connaissance d’une jeune demoiselle très sympathique (Amandine, si tu me lis ;-) qui se déplaçait elle aussi d’Alsace pour aller voir cet excellent groupe !! Je n’ai donc pas été seule du tout.

Ce devait être une soirée entièrement Suédoise mais, je ne sais pour quelle raison, Bonafide n’a pas joué ce soir là (quel dommage !!) et a été remplacé par Double Crush Syndrome, un groupe Allemand (que j’avais déjà vu quelques semaines plus tôt en Allemagne).

1er rang escompté oblige, nous étions plusieurs fans à attendre devant la salle à partir de 17 h. Nous avons même vu passer Adde (batteur) et Jocke (chanteur) de Hardcore Superstar qui en a profité pour filmer la file d’attente ;-)

La salle, petite (je pense que nous étions 300) est vraiment très chouette : un ancien théâtre, avec balcons. Et nous avons eu notre 1er rang, youpi !!!

Les hostilités ont commencé à 19 h avec Double Crush Syndrome. Un très chouette groupe qui offre un hard-rock bien pêchu, très énergique, avec un chanteur très charismatique et proche du public !

Ont suivi les jeunes Suédois de Nitrodive ; ils se définissent comme faisant du rock/punk-rock mais, bien que j’ai également aimé leur prestation, j’ai trouvé leur set plus « soft » que celui des Allemands qui les ont précédés (le bassiste ressemble beaucoup à Swann – BlackRain – d’ailleurs).

                                 Nitrodive                      Double Crush Syndrome


J’ai d’ailleurs trouvé l’ordre des deux premières parties un peu étrange étant donné que Double Crush Syndrome a joué bien plus longtemps que Nitrodive (l’inverse aurait été plus logique à mon sens).

Le public a très bien accueilli les deux groupes et l’ambiance est très vite montée pour ne plus redescendre  (nous n’avions pas encore trop chaud et n’étions pas encore compressés contre la scène…).

                                                                  Ma petite blundie


C’est à 21 h 30 que nos superstars sont entrées en scène, en venant de suite saluer les fans devant la scène.
Le groupe a débuté son set par l’excellente « We don’t celebrate Sundays » et dès le départ, ce fut le bazar dans la salle !! La chaleur est vite devenue écrasante et je crois que je n’ai jamais été aussi compressée contre la scène !! Ca a poussé, ça a slamé et ça a pogoté un max, mais ça n’a en rien entamé notre enthousiasme !
 
Le groupe était très en forme et la setlist d’enfer !!!! Ils nous ont offert tous les standards (Moonshine, Dreamin in a Casket, Kick on the Upperclass… ainsi que  Someone Special qui n’était pas prévue), plus quelques chansons du nouvel album à venir (The Cemetary, Touch the Sky - dédiée au batteur de Twisted Sister, A. J. Pero, décédé brutalement la veille…) compositions qui passent d’ailleurs très bien en live.

Plusieurs fans avaient concocté des banderoles, chacune très appréciée par le groupe, et plus particulièrement celle offerte par deux très jeunes admirateurs  : « Please sing Long Time No See for young fans ». Les gamins étaient debout sur la scène à droite ; le groupe à joué le début de la chanson, c’était super joli à voir et Jocke les a ensuite invités à le rejoindre durant la chanson suivante (Guestlist).  

                            Les gamins sur scène                                                        La setlist


Moment fort de la soirée, juste avant le rappel : Last Call for Alcohol. Jocke a indiqué qu’il aimerait avoir des filles ce soir sur scène ; il a commencé à en désigner quelques unes mais ça a très vite dégénéré ; je crois que toutes les filles se sont retrouvées à ses côtés, y compris nous. Magique ! J’ai eu la chance d’avoir un shot (ils n’en avaient bien sûr pas prévu assez) mais un peu déçue que ce soit de la vodka et non du Jäger comme d’habitude, moi qui en suit fan ;-) ) C’était super marrant de voir la fosse (archi compressée quelques minutes plus tôt) beaucoup plus clairsemée et quasiment entièrement masculine ! Et bien sûr, toutes les filles sont allées faire un câlin à Jocke, qui nous a dit n’avoir jamais eu autant de bisous que ce soir là !

Je ne me suis pas replacée au 1er rang après ça : j’étais complètement desséchée (et trempée à cause de la chaleur), j’ai profité de la descente de scène pour aller me payer une bonne grosse pinte de bière !!


Le concert s’est achevé avec un rappel du tonnerre : Don’t Mean Shit (nouvel album), Moonshine et Above the Law. Sacré final !!!

                                                              Avec les supertars !!



Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller voir les groupes de 1ère partie car Amandine et moi avions la chance de rencontrer le groupe ! Mais aucune info là dessus… On a même cru un moment qu’il n’y aurait pas de meet’n’greet… Mais ouf !! On nous a menées dans les loges avec deux autres personnes et… wow !!
Nous avons eu droit à un super accueil ! Chacun d’entre eux nous a serré dans ses bras et fait deux belles bises (bonjour à la Suédoise et à la Française), nous avons pu discuter avec eux (beaucoup avec Vic le guitariste qui a adoré ma petite Doudounette à l’effigie du groupe – Adde avait de belles crampes dans les avant-bras le pauvre…), partagé une bière, fait des photos… C’était génial !! Je leur ai offert un des dessins que j’avais fait d’eux et qu’elle n’a pas été ma surprise  (et ma grande fierté aussi je dois l’avouer) que Jocke le reconnaisse tout de suite et se souvienne même de mon pseudo sur Instagram !!
Nous les avons quittés avec un autre gros câlin et Jocke nous a même toutes les deux portées, c’était… surréaliste !! Ils sont vraiment adorables.
Nous avons quitté la salle avec chacune le nouvel album sur CD promo et des souvenirs plein la tête !!!

                                                                               Souvenirs


Vidéos :
- "The Cemetary" (ici)
- Les gamins sur scène (ici)
- "Last Call for Alcohol" - Les filles sur scène (ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. J'ai dévoré ton report direct, tout ce qui peut me faire revivre cette soirée est bienvenue, Merci !!! :)
    Je suis toujours sur mon nuage, entre la scène et la loge ... j'en ai presque mal au ventre que ce soit derrière nous, j'ai du mal à reposer pied sur terre ! Il y a 8 ans en arrière je n'imaginais même pas pouvoir les voir un jour en concert, assise dans ma salle de classe la tête déjà dans les étoiles...
    Et finalement, "I touched the sky" <3

    Encore une fois, heureuse d'avoir partagé ca avec toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Id'aime !!! :-) C'était vraiment une soirée exceptionnelle !!
      Merci encore de l'avoir partagée avec moi :-D
      Vaness

      Supprimer
  2. c'est bien de pouvoir se faire plaisir en allant voir ces vedettes préférées

    RépondreSupprimer
  3. Supers concerts car ne pas oublier Double Crush Syndrom et Nitrodive qui ont bien chauffé la salle...

    Que dire de HCSS ? Parfait, électrique et, petit plus pour moi, voir mes deux fils on stage sur Guestlist ! Ils n'en reviennent toujours pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet les deux avant-groupes ont assuré !

      Et vos deux gamins sur scène, c'était juste géant !!! Je comprends bien votre fierté, et la leur :-) C'était un moment magique.

      Vanessa

      Supprimer

Votre commentaire est en cours de modération.