lundi 8 avril 2013

Sons of Anarchy






« Sons of Anarchy » est une série télévisée américaine créée par Kurt Sutter et diffusée depuis octobre 2009 en France.



L’histoire se passe à Charming, petite ville (fictive) de Californie.

Les Sons sont membres d’un club de bikers (Samcro : Sons of Anarchy Motorcycle Club Redwood Original) et sont prêts à tout pour protéger leur ville et ses (leurs) intérêts.

Ils sont d’ailleurs autant craints que respectés par la population locale.

Clay Morrow est le président du club, Jax Teller (fils du fondateur de Samcro) le vice-président (et beau-fils de Clay).

Ce dernier est partagé entre ses valeurs morales et l’amour qu’il porte à son club et à ses membres.

Chaque membre de Samcro, officiellement, travaille pour Clay qui est patron d’un garage mais officieusement, c’est le traffic d’armes qui les fait vivre.






Voilà donc une série qui, à priori, n’est pas conçue pour plaire aux femmes : c’est violent et rempli de testostérones.

Mais pas que.

Tous les personnages, y compris les secondaires (comme les prospects par exemple) sont attachants et très fouillés. On a plaisir à les suivre, à être heureux avec eux et à souffrir dans les moments les plus durs. L’humour et la romance sont également au rendez-vous, et même si les dialogues sont souvent crus et les scènes violentes bien sanglantes, on a hâte de voir chaque épisode pour suivre tous ces êtres qui ont, pour la plupart, une morale plus que douteuse...

Ces voyous, on les aime dès le premier épisode !








Le créateur de la série, Kurt Sutter, fut le scénariste de la série « The shield » ; on retrouve donc dans « SOA » des personnages aussi durs, immoraux et violents. Il fait d’ailleurs quelques clins d’œil à « The Shield » et on peut voir dans « Sons of Anarchy » plusieurs acteurs y ayant joué auparavant.

Il a de plus choisi des acteurs vraiment chacun taillés pour son personnage !! Ils sont impressionnants de justesse et de réalisme.



Une série donc « qui envoie du bois » mais qui est également subtile et riches en émotions diverses. On peut aussi bien rire ou être en colère qu’être tristes ou attendris par cette grande famille que forment les membres de Samcro et les personnages qui gravitent autour.

Sans oublier les décors, les dialogues, les fringues, les motos, la bande-son…

Tout est fait pour plonger dans un monde dur, complexe, où l’illégalité est reine mais dont les protagonistes sont terriblement touchants dans leur recherche du bonheur.



Ma série favorite et c’est peu de le dire !

"Ridin' through this world
All alone
God takes your soul
You're on your own

The crow flies straight
A perfect line
On the devil's path
Until you die"

2 commentaires:

  1. En voilà un saisissant, résumé, que dire si ce n'est que magnifique, je ne connais pas personnellement la série, mais quel plaisir de lire cela, j'ai l'impression d'avoir vécu les épisodes..

    Merci à toi mon amie,

    Christophe Rousseau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christophe :-)
      Tu devrais y jeter un oeil, ça pourrait ta plaire ;-)
      Bisous !!
      Vaness

      Supprimer